Nous sommes tous des créatifs

La créativité, cela ne se décrète pas. Personne ne peut dire « je serai créatif entre 9h41 et 9h56 ». Personne ne peut encore moins l’ordonner (« soit créatif ! »). Mais alors, comment peut-on libérer sa créativité ?

À l’agence, nous pensons qu’être créatif, c’est d’abord faire exploser ses barrières : on peut s’estimer peu créatif et pour autant avoir l’idée qui fera la différence pour la campagne à venir.

C’est aussi et surtout à nos yeux faire des connexions. Des connexions entre des choses qui de prime abord n’ont aucun lien et qui pourtant, au détour d’une conversation, d’une séance de sport, d’un appel téléphonique, vont prendre tout leur sens et donner vie à l’idée recherchée.

Enfin, et loin de nous l’idée de s’en attribuer la paternité tant nos illustres prédécesseurs l’ont déjà identifié, être créatif c’est avant tout savoir (se) poser les bonnes questions. Celles qui amènent à penser différemment (« out of the box », pour reprendre la fameuse expression), à porter un regard différent sur la problématique à résoudre, à se mettre dans la peau d’un autre pour tenter d’y comprendre sa vision.

La vérité, c’est que…

Nous fonctionnons comme une machine à laver : lors de nos brainstormings, nous partageons, échangeons et nous questionnons sur la problématique, les enjeux, les objectifs de nos clients (on insère le linge dans la machine)… les informations s’entrechoquent ensuite entre elles pendant plusieurs heures ou journées (le tambour secoue le tout)… pour enfin faire jaillir des pistes et idées, lesquelles pour les plus « fraîches » sont présentées.

Prêts à lancer une machine avec nous ? 😉